Pyromax : un pas vers les lignes majeures

 

Le dimanche 17 août prochain, dans le cadre des activités du 400ième anniversaire de Québec, Gino Cantin et son équipe d’artificiers vont vivre et faire vivre une expérience unique et hors du commun. << Les feux de l’orchestre>> est un spectacle produit en collaboration avec l’orchestre symphonique de Lévis (OSL).<< Nous innovons dans la manière de diriger un feu d’artifice : nous avons développé un système qui permet au chef d’orchestre, Gilles Auger, de suivre le rythme des explosions grâce à un métronome. >> , lance, enthousiaste, Gino Cantin de Pyromax Pyrotechnie Inc.

 

<< C’est inédit, nous avons créé ce système, en collaboration avec Charles Dallaire, un des meilleurs pyrotechniciens. Il fallait trouver un moyen pour que la musique et les feux se suivent et s’harmonisent. La solution est très technique, mais nous avons réussi avec beaucoup de temps, de patience et les investissements nécessaires. À l’approche de l’événement, nous sommes très fébriles.>> poursuit-il.

 

<<Nous avons mis plusieurs mois de préparation, pour nous, c’est l’occasion de montrer qu’une petite entreprise est capable de rivaliser avec les plus grandes. Nous avons aussi acheté de nouveaux équipements pour répondre à la demande de ce défi unique. >>

 

L’été 2008 est marquante pour Pyromax, ils ont tiré 26 feux en trois jours pour la St-Jean-Batiste, 25 personnes étaient à l’œuvre et tout c’est bien déroulé. L’entreprise raymondoise se produit, d’ailleurs, partout au Québec et dans les Maritimes.  Fondé en 1994, Pyromax est devenu le plus important groupe d’artificier dans la grande région de Québec, ils ont réalisé plus de 1600 projets pyrotechniques.

 

Dimanche, c’est le grand jour pour Pyromax, ils lanceront un spectacle digne des plus grands feux jamais vus au Québec. Le meilleur endroit pour vivre l’expérience, <<Un pont entre deux rives>>, est à St-Romuald au parc Rigolet. << Les feux de l’orchestre >> se veut un spectacle pyromusicale d’envergure, où une myriade de feux d’artifices se déploieront au rythme de la musique symphonique.

 

Enfin, la barge de lancement sera installée près de la rive, les feux pourront être observés de Sillery aussi bien que sur le pont de Québec, fermé pour l’occasion.

 

Un rendez-vous à ne pas manquer.

 

Article original