Les Feux Loto-Québec l’été dernier

 

Toute une expérience pour l’équipe de Gino Cantin

 

Le groupe de Gino Cantin a constitué l’équipe de nuit chargée de préparer le terrain pour le spectacle du lendemain. Pour les « artificiers Pyromax », qui devenaient pour l’occasion des employés de Loto-Québec, le quart de travail commençait vers 22h30 pour se poursuivre jusque vers 7h30 le lendemain matin.

 

Pour l’équipe de six personnes auxquelles se rajoutaient 2 autres gars de Québec, après l’attente de sécurité de 30 minutes qui suivait le spectacle, la première étape consistait à déminer les bombes restantes, car lors de chaque spectacle  de feux d’artifices, environ 10% des bombes ne partent pas. Parmi ces bombes, un certain nombre ne sont pas réutilisables, il faut donc les mener dans un entrepôt où elles seront réutilisées lors du spectacle de finale. L’équipe de nuit doit ensuite démonter les rampes et le filage. Les rampes regroupent jusqu’à 500 batteries de mortiers et 500 mortiers simples. Quant au filage, il y en a pour une longueur de 15 km. Puis, les artificiers de nuit préparent le terrain et les mortiers pour le feu du lendemain soir.

 

Gino Cantin a lui-même participé au montage du feu de l’Espagne, le premier de la série Loto-Québec, le mercredi 17 juillet dernier. Ce qui lui a permis, à titre de chef d’équipe de nuit, de voir le fonctionnement et l’emplacement du matériel. Puis à chaque soir, toute l’équipe devait arriver vers 18h afin d’estimer le travail qu’ils auraient à faire durant la nuit.

 

C’est donc toute une expérience qu’ a vécue l’équipe de Gino Cantin. Parlant de Pyromax, il aura un nouveau point de vente d’ici décembre, à l’épicerie Normand Gingras.

 

Quant au bureau des Artificiers Pyromax, il est au 108 rue Vézina dans la Grande Ligne, et on peut les rejoindre au 418-337-4228.

 

LES GRANDS FEUX LOTO-QUÉBEC, QUI ONT ÉTÉ PRÉSENTÉS SUR LE SITE DES CHUTES MONTMORENCY L’ÉTÉ DERNIER, ONT DONNÉ DU TRAVAIL À SIX PERSONNES DE SAINT-RAYMOND.

 

 Article original